chien bière


Tradition et convivialité

Le Portugal n’étant pas réputé que pour son soleil et ses plages, les repas de Noël s’étalent sur plusieurs jours et sont en général très copieux.

Bien différents de nos repas français, ils n’en sont pas moins des moments très chaleureux,

Les menus et autres traditions

Au soir du 24 décembre, les familles se réunissent pour partager un repas comme en France. Néanmoins, il s’agit d’un dîner bien moins fastueux que chez nous avec nos éternels foies gras, huîtres et dinde, et favorisent des plats simples et traditionnels accompagnés de bonnes bouteilles de vin dont le pays regorge.

Ces plats de Noël sont généralement composés de morue, avec surtout le traditionnel «bacalhau cozido», de la morue avec des pommes de terre, quelques épinards frais, du chou le tout arrosée d’huile d’olive. et cuit ao Forno. (au four)

Aujourd’hui, on retrouve aussi beaucoup de plats de viande, même si ces derniers sont généralement réservés aux repas des jours suivants. Certaines régions dégustent également du poulpe cuit avec du riz.

Un repas long et copieux, mais les 12 coups de minuit offrent une pause au cours du repas pour célébrer l’heure de la messe du coq, appelée la Missa do Galo, en référence au coq qui aurait chanté le 25 décembre pour la naissance de Jésus. Quelques longues minutes pour se remettre de son repas, et d’attaquer plus copieux encore: Le dessert, la star des repas de Noel

Les desserts sont généralement présentés au nombre de 13, en hommage aux participants de la Cène, et parmi eux entre autres, l’incontournable BOLO REI,(Gâteau Roi) un gâteau truffé de fruits confits ou de fruits secs. (boudiou que c'est bon)

On trouve également des fruits et surtout des oranges,

et évidemment les classiques de la pâtisserie portugaise comme les rabanadas, du pain perdu à la cannelle,

les beignets filhós, ou les sonhos, des beignets à la carotte ou à la citrouille,au sucre et à la cannelle.

Enfin, le jour même de Noël, le 25 décembre, c’est habituellement la viande de cabri qui est servie au repas et non plus la morue de la veille, ou une dinde servie avec une farce aux marrons, aux noix ou aux raisins secs.

D’un village à un autre les traditions varient : Certains brulent un grand tronc d’arbre devant les églises le soir du réveillon, les habitants se regroupant autour de la chaleur que dégage l’arbre avant et après la messe de minuit pour discuter dans un moment de convivialité.

D’autres encore après le repas du réveillon laissent la table dressée pour les morts… Le Portugal est un pays très religieux, et les traditions sont nombreuses d’une région à l’autre du pays, offrant avant tout un moment de convivialité et de douceur à tous, à l’approche de la fin de l’année.

L'illusion de la fête est encore plus marquée avec les innombrables Crèches (Présépio en portuguech) installées dans tout le pays, et dont beaucoup sont des crèches vivantes et participatives.

La plus grande crèche vivante d’Europe a ouvert ses portes au Portugal, à PRISCOS, petit village de 1400 habitants, dans la région Nord du Portugal à quelques lieux de Braga.

Il y a environ 800 participants qui donnent vie à une histoire magique sur un espace de 30.000 m² et avec plus de 90 scènes.

La véritable attraction est la grotte, de plus de 10 mètres de large et avec les figures bibliques de Marie, Joseph, l’enfant Jésus, la vache et l’âne.

Tout a été construit avec passion et expérience par les habitants de Priscos et par les détenus de la prison de Braga.

Il est de tradition aussi de fêter l'arrivée de Noël et d'inaugurer les somptueux sapins, aujourd'hui très modernes et futuristes, qui poussent dans toutes les villes et villages.

 

Voici deux petites vidéos qui vous ferons participer, en notre compagnie à l'inauguration de grand Sapin d'Aveiro, et à l'ouverture des festivités de Noël de notre belle ville.

Encore une autre occasion de sortir et de faire   ..... La FETE;

 

 

Bonnes fêtes à toutes et à tous, et une merveilleuse année 2018.

A très Bientôt.

 

Retour aux Bourlingueurs